Si vous utilisez un thème WordPress personnalisé pour votre site, je suis sûr que vous souhaitez supprimer les thèmes qui sont préinstallés avec WordPress. Il n'y a absolument rien de mal avec ces thèmes, mais si vous avez l'intention de personnaliser les choses, vous n’avez vraiment pas besoin de les y laisser. Je vois cela comme une mesure de sécurité pour éviter une commutation accidentelle. De plus, il est préférable d'enlever les thèmes (et les plugins) si vous ne les utilisez pas. Pas besoin de perdre l'espace de stockage.


Il y a cependant un petit problème lors de l'actualisation de WordPress. À chaque installation d'une mise à jour majeure, les thèmes par défaut sont de nouveau installés dans votre répertoire de thèmes. Ce qui est ennuyeux maintenant que les mis à niveau sont gérées automatiquement. Il y a pourtant un moyen simple d'éviter que cela ne se produise. Grâce à sa flexibilité, WordPress nous donne la possibilité d'ignorer la mise à jour du répertoire wp-content. Il suffit d'ajouter une seule ligne à votre fichier wp-config.php.

 

define( 'CORE_UPGRADE_SKIP_NEW_BUNDLED', true );

Avec ça, les thèmes WordPress par défaut (et les plugins) ne reviendront plus après que vous les ayez supprimés. Cela peut également entraîner une légère augmentation de la vitesse dans le processus de mise à jour.

Pour plus de sécurité

De temps en temps, vous pouvez rencontrer un problème si vous supprimez tous les thèmes par défaut lorsque WordPress tente de revenir à un thème qui n'existe plus. Cela vous laisse avec un écran blanc (de la mort), qui fait froncer les sourcils de plus d'un utilisateur. Avec une autre ligne de code ajoutée à wp-config.php, vous pouvez vous assurer que toutes les fois que cela arrive, le thème par défaut sera celui de votre choix, en évitant l'écran blanc.

define( 'WP_DEFAULT_THEME', 'default-theme-folder-name' );

Remplacez default-theme-folder-name par le nom du dossier de votre thème actuel.