La Version WordPress 4.2 est maintenant prête pour le téléchargement. Elle est nommée « Powell » pour Earl Rudolph « Bud » Powell, un pianiste de jazz américain. Cette version, dirigée par l’ingénieur Drew Jaynes, offre un mélange équilibré d’éléments orientés vers l’avenir que les utilisateurs pourront exploiter, ainsi que des améliorations pour les développeurs.
Voici un petit tour des points forts.

Refonte de Press This

Les contributeurs de WordPress 4.2 ont grandement amélioré Press This. Cette fonctionnalité revit avec une interface complètement remaniée qui rend facile le partage de contenu depuis n’importe quelle page web. Elle vous permet de saisir du texte, des images et des vidéos, d’ajouter rapidement vos pensées, et de les publier. Tout média est automatiquement ajouté à votre bibliothèque de médias pendant le processus. Ajouter le bookmarklet à partir de l’écran Outils dans la barre des favoris/bookmarks de votre navigateur ou de votre bureau mobile pour démarrer rapidement votre édition.

Changer de thème dans le Customizer

WordPress 4.2 permet de basculer d’un thème à l’autre dans la personnalisation. Les utilisateurs peuvent maintenant naviguer à travers des thèmes qui ont déjà été installés et activer un nouveau thème sans jamais quitter l’interface. De quoi s’assurer de la compatibilité d’un thème avec son contenu avant de l’activer.

Support étendu de caractères Unicode, y compris Emoji

WordPress 4.2 Emojis

Cette version change le codage de caractères dans la base de données, de utf8mb3 à utf8mb4, ce qui permet pour WordPress de soutenir nativement le chinois, japonais et les caractères coréens. La mise à jour du codage de caractères ouvre également un tout Nouveau Monde pour l’utilisation de symboles musicaux, mathématiques, hiéroglyphes, et Emojis. Le support Emoji a été ajouté partout, et vous pouvez même les utiliser dans les URL, si vous êtes aventureux.

Mes nouvelles 🍺 URLs fonctionnent très bien: http://sebastienbosquet.com/8588/🍺

Refonte de la mise à jour des plugins

Après la mise à jour de la version 4.2, vous serez en mesure de mettre à jour des plugins directement sur l’écran des extensions sans rafraîchir la page et sans être emmené vers un nouvel écran de mise à jour. Cela en fait un processus plus intuitif et permet de réduire les clics nécessaires pour gérer votre site dans l’Admin.

Les améliorations sous le capot

En plus de toutes les améliorations « front-facing », WordPress 4.2 comprend quelques mises à jour tout aussi inintéressantes pour les développeurs.

  • Le fractionnement des termes partagés entre plusieurs taxonomies sera désormais réparti lorsque l’un d’eux est mis à jour.
  • Les classes WP_Query, WP_Comment_Query et WP_User_Query prennent désormais en charge des requêtes complexes avec les paramètres order_by et meta_query.
  • La nouvelle API wp.a11y.speak () est disponible. Permet l'envoi de notifications sonores pour les lecteurs d’écran via la fonction JavaScript wp.a11y.speak() et grâce à la spécification ARIA.
  • La sortie par défaut de comments_popup_link utilise maintenant la classe .screen-reader-text.

Cacher du texte pour les lecteurs d’écran - à utiliser dans vos thèmes.

<a href="{article.permalink}#more">read more<span class="screen-reader-text"> of the title of {article.title}</span></a>
Exemple

 

.screen-reader-text {
    clip: rect(1px, 1px, 1px, 1px);
    position: absolute !important;
    height: 1px;
    width: 1px;
    overflow: hidden;
}
Definir .screen-reader-text

De petites améliorations

  • La palette de couleurs par défaut dans l’admin a été modifiée. Mineure, mais si vous utilisez les couleurs de WordPress directement dans votre code, vous devez mettre à jour le code.
  • La liste blanche oEmbed a été mise à jour pour inclure Tumblr.com et Kickstarter, de sorte que vous pouvez facilement coller les liens dans l’éditeur de texte et voir le contenu apparaître instantanément.

 

Pour rappel : Il suffit de coller l’adresse d’un tweet pour que ce dernier s’affiche dans la zone de saisie de contenu.

 

WordPress 4.2 corrige 231 défauts, grâce aux efforts de bénévoles et de 283 contributeurs. Une liste complète de tous les changements est disponible sur la page Codex 4.2.